"La Turquie selon Erdogan" Projection/débat

Projection -Débat  « La Turquie selon Erdogan”
d’Anne-Fleur Delaistre et Olivier Joulie

Le mercredi 16 mai à 18h30
à la Médiathèque Françoise Sagan

8 Rue Léon Schwartzenberg – 75010 Paris

En présence de Anne-Fleur Delmaistre, réalisatrice et de Dorothée Schmid, directrice du programme « Turquie Contemporaine » de l’Ifri,
 

Dorothée Schmid, spécialiste des politiques européennes en Méditerranée et au Moyen-Orient, dédicacera également son livre  « La Turquie en 100 questions ».

Aujourd’hui,  les peuples de Turquie ont besoin plus que jamais d’une solidarité internationale face à l’installation d’une dictature autocratique qui s‘est accélérée en prétextant la tentative du coup d’Etat de juillet 2016. La destruction des droits fondamentaux aux portes de l’Union Européenne ne peut avoir qu’un effet négatif pour l’ensemble des peuples d’Europe.

Avec la décision d’organiser des élections présidentielles et législatives anticipées le 24 juin 2018 (au lieu de novembre 2019), ce régime qui veut le pouvoir à tout prix, « vole » les élections  qui seront organisées encore une fois sous l’état d’urgence.

tmp815625913491259392

 

 

 

 


Pour retrouver cet événement sur Que faire à Paris.

Pour retrouver cet événement sur Facebook

2018-05-16 2018-05-16 Europe/Paris "La Turquie selon Erdogan" Projection/débat

Projection -Débat  « La Turquie selon Erdogan” d’Anne-Fleur Delaistre et Olivier Joulie

Le mercredi 16 mai à 18h30 à la Médiathèque Françoise Sagan 8 Rue Léon Schwartzenberg – 75010 Paris
En présence de Anne-Fleur Delmaistre, réalisatrice et de Dorothée Schmid, directrice du programme « Turquie Contemporaine » de l’Ifri,
 
Dorothée Schmid, spécialiste des politiques européennes en Méditerranée et au Moyen-Orient, dédicacera également son livre  « La Turquie en 100 questions ».
Aujourd’hui,  les peuples de Turquie ont besoin plus que jamais d’une solidarité internationale face à l’installation d’une dictature autocratique qui s‘est accélérée en prétextant la tentative du coup d’Etat de juillet 2016. La destruction des droits fondamentaux aux portes de l’Union Européenne ne peut avoir qu’un effet négatif pour l’ensemble des peuples d’Europe.
Avec la décision d’organiser des élections présidentielles et législatives anticipées le 24 juin 2018 (au lieu de novembre 2019), ce régime qui veut le pouvoir à tout prix, « vole » les élections  qui seront organisées encore une fois sous l’état d’urgence. tmp815625913491259392         Pour retrouver cet événement sur Que faire à Paris. Pour retrouver cet événement sur Facebook
paris mairie1 demolocale10@paris.fr
le Partager :

Laisser un commentaire