Aurons-nous notre escalier mécanique à Goncourt ?

Ceux qui suivent depuis un certain temps l’actualité de notre conseil de quartier se souviendront peut-être des efforts conjugués des habitants et de l’équipe d’animation qui, avec l’aide de quelques élus, avaient amené la RATP à nous promettre, en novembre 2017, à une réunion publique à la Mairie du 11e, un nouvel escalier mécanique pour la station de métro Goncourt, qui dessert l’hôpital Saint-Louis.

Le chantier devait démarrer début 2021, dans la foulée des travaux de prolongement de la ligne 11.

Nous essayons, depuis le déconfinement de décembre dernier, d’obtenir de la RATP des informations sur le calendrier des travaux. La seule réponse que nous ayons reçue émane d’un chargé de mission, nouveau venu à la Mairie, qui, sans nommer ses sources, nous a fait savoir, à la mi-mars, que « la RATP nous a informé [sic] que l’installation de ce dispositif n’était pas programmée à l’heure actuelle en raison du cout [sic] trop élevé qu’engendrerait l’opération ».

Jugeant invraisemblable qu’un aménagement d’une telle importance pour le quartier (et l’hôpital), auquel la RATP s’était publiquement engagée, soit ainsi enterré en catimini, Nous avons décidé de poser à ce sujet une question de pré-conseil au prochain conseil d’arrondissement, le mardi 30 mars. La situation sanitaire ne permettant pas de soumettre le texte pour approbation à une assemblée plénière, nous l’avons au moins diffusé le 20 mars sur la « grande liste » du conseil de quartier, et nous le publions également ici :

Pré-conseil d’arrondissement du mardi 30 mars 2021

 Question du Conseil de quartier Hôpital Saint-Louis / Faubourg du Temple
relative à l’installation d’un escalier mécanique
à la station de métro Goncourt – Hôpital Saint-Louis

Madame la Maire,
Mesdames et Messieurs les Conseillers,
Mesdames, Messieurs,

Le 16 novembre 2017, à une réunion publique d’information organisée par la RATP à la Mairie du 11arrondissement, en présence de certains élus du 10présents ce soir, un responsable du Plan de Progrès des Espaces (PPE) de la RATP a annoncé que la station Goncourt, desservant l’hôpital Saint-Louis, serait doté d’un nouvel escalator conduisant directement de la salle des billets au niveau de la rue avec une sortie devant le 137 avenue Parmentier. En même temps, le sens de l’escalier mécanique existant (du niveau de la salle des billets au premier palier) serait inversé, pour devenir descendant.

Excellente nouvelle à la fois pour les habitants du quartier, jeunes et vieux, et pour les malades et autres usagers de l’hôpital Saint-Louis, l’escalator annoncé était aussi un excellent exemple de « démocratie locale » à l’œuvre. La réunion du 16 novembre 2017 apportait ainsi – ou semblait apporter – la preuve de ce qui est possible lorsque les habitants expriment leurs besoins (à la réunion d’information inter-arrondissements tenue à l’école Saint-Maur le 13 décembre 2016), lorsque le conseil de quartier prend le relais (par une marche exploratoire, le 4 janvier 2017, un débat à notre réunion plénière du 4 avril suivant et une question de pré-conseil posée au conseil d’arrondissement du 27 avril 2017) et lorsque les élus aussi s’emparent de la question (par un vœu adopté à l’unanimité au conseil d’arrondissement du 16 janvier 2017).

La RATP disait alors considérer le projet comme prioritaire. La phase des études techniques devait commencer au second trimestre 2018 pour un démarrage du chantier au premier semestre 2021 et une mise en service en 2022, en même temps que le prolongement de la ligne 11.

Nous savons tous que les travaux de la ligne 11 ont pris du retard, mais les nouveaux accès créés à la station Belleville ont d’ores et déjà été mis en service, et l’ouverture au public de ceux de Goncourt a été annoncée pour ce mois-ci. Pourtant, nous sommes sans nouvelles du projet d’escalier mécanique. Un courriel envoyé le 29 novembre dernier, pour nous enquérir du calendrier du chantier, à M. Didier Perret, responsable développement territorial à la RATP, avec qui nous avions échangé à ce sujet en 2017, est resté sans réponse. Le seul écho qui nous soit parvenu émane d’un chargé de mission du pôle démocratie locale de la Mairie, manifestement sans connaissance de l’historique. Le 9 mars, se réclamant de la RATP sans nommer sa source, il a fait savoir à l’équipe d’animation du conseil de quartier « que l’installation de ce dispositif n’était pas programmée à l’heure actuelle en raison du coût trop élevé qu’engendrerait l’opération si elle était réalisée sans d’autres aménagements ».

Ne pouvant croire qu’une avancée aussi importante, ayant fait l’objet d’un engagement public de la part de la RATP en présence d’élus du 10et du 11arrondissement, soit rayée sans même un trait de plume ni un mot d’information en direction de ceux qui attendent avec impatience l’escalator promis, nous nous adressons à vous, Madame la Maire, dans la suite de la question que nous posions à votre prédécesseur, M. Rémi Féraud, le 27 avril 2017 :

Êtes-vous disposée, vous ainsi que les conseillers délégués à l’Aménagement de l’Espace Public, à l’Accessibilité, aux Familles et aux Seniors, à intervenir auprès de la RATP pour hâter la mécanisation de la station de métro « Goncourt – Hôpital Saint-Louis » selon la formule présentée par la RATP elle-même le 16 novembre 2017 ?

——————————

Nous remercions les abonnés de la « grande liste » qui nous ont fait part de leur soutien et ne résistons pas à la tentation de citer quelques messages :

« Très bonne initiative
Merci »

*

« J’appuie tout à fait votre demande de réponse à la question de la construction d’un nouvel escalier mécanique au métro Goncourt (escalier dont la construction nous avait été promise en 2017).
d’une habitante du quartier depuis presque 40 ans, âgée de 78 ans »

*

« Je suis d’accord avec les termes de la lettre.
Je vous apporte tout mon soutien dans ces interpellations. »

*

« Merci de vous préoccuper de l’accès au Métro Goncourt.
Vu le vieillissement de la population, c’est une véritable exclusion des transports en commun que constitue la non-réalisation d’un escalier mécanique pour ces personnes.
Chacun ayant vocation à vieillir, les personnes concernées sont nombreuses.
Goncourt sera difficilement accessible aux patients de l’hôpital Saint-Louis dont l’état nécessite une aide mécanique (ascenseur ou escalier mécanique).
Goncourt restera aussi d’un accès problématique pour les jeunes enfants et leurs accompagnants.
Le réseau Bus est censé assurer en surface ce que les accès Métros ne permettent pas. Malheureusement, le fait de ne plus privilégier les voies propres aux transports Bus et Taxis entraînent des thromboses dans la circulation parisienne. Vouloir diminuer la circulation automobile sans préserver le service RATP est une politique brouillonne.
Pour revenir à notre escalier mécanique, je suis tout à fait d’accord pour vous apporter mon soutien à votre demande, et j’ajouterai que la réapparition du Kiosque à journaux serait aussi un plus dans le quartier. »

 

le Partager :

Laisser un commentaire