Question de pré-conseil soumise à la plénière du 4 avril

Nous publions ci-dessous le texte de la question de pré-conseil relative aux aménagements prévus des stations Goncourt et Belleville dans le cadre des travaux de modernisation de la ligne 11 soumis aux personnes présentes à la réunion plénière du 4 avril. Les « questions de pré-conseil » sont un dispositif de la démocratie locale qui permet aux associations et aux conseils de quartier de prendre la parole en Conseil d’arrondissement (les séances sont publiques et ouvertes à tous) en demandant au maire et aux autres élus de prendre position par rapport à telle ou telle question qui les préoccupe. Celle-ci sera présentée le jeudi 27 avril. D’ici le jeudi 20, le texte, approuvé dans le principe par la plénière, peut encore être amendé. N’hésitez donc pas à nous communiquer vos remarques ou à laisser des commentaires ici sur le site. Pour l’instant, le texte est conçu ainsi :

Pré-conseil d’arrondissement du jeudi 27 avril 2017

 Question du Conseil de quartier Hôpital Saint-Louis / Faubourg du Temple
relative aux aménagements prévus des stations Goncourt et Belleville
dans le cadre des travaux de modernisation de la ligne 11

Les travaux de prolongement de la ligne 11 du métro actuellement en cours, comprenant un aménagement et une modernisation des stations existantes, ont été préparés de longue date : depuis une dizaine d’années, selon le dépliant diffusé dans le quartier par la RATP. Tout en reconnaissant pleinement l’utilité de ces travaux, le Conseil de quartier, ne peut pas ne pas constater, chez les habitants et commerçants du quartier, notamment riverains de la rue du Faubourg du Temple, un nombre non négligeable de plaintes, depuis la réunion publique du 13 décembre dernier, et surtout depuis que le début des travaux des concessionnaires a concrétisé l’impact de ce chantier, prévu pour durer trois ans, sur notre quotidien et notre cadre de vie.

Les commerçants se plaignent d’un manque d’information, de la part de la RATP et de la Mairie, sur l’emprise et les étapes concrètes du chantier en ce qui concerne les interventions des concessionnaires.

Les habitants, à qui on avait annoncé une « amélioration de la mécanisation », se préoccupent du fait que cette promesse, accueillie avec espoir par les malades, les personnes âgées et les jeunes mères avec poussettes – cette promesse tenue pour les stations Châtelet, Hôtel de Ville, Belleville, Pyrénées, Télégraphe et Porte des Lilas – laisse en définitive de côté la station Goncourt, qui dessert pourtant l’hôpital Saint-Louis.

Et les habitants et les commerçants expriment des soucis liés à l’impact du positionnement en surface des trémies prévues devant le 51, le 52 et le 129 de la rue de Faubourg du Temple sur la circulation à la fois des piétons, des véhicules et des bus (seul transport public accessible aux personnes à mobilité réduite), ainsi que sur l’attractivité commerciale de la rue.

À la suite de deux visites sur le terrain, réunissant, le 4 et le 10 janvier, des riverains, des élus, des membres de l’équipe d’animation du Conseil de quartier et un représentant de la RATP, des propositions d’amélioration des aménagements prévus pour les stations Goncourt et Belleville ont été adressées à la direction de la RATP. Concernant Goncourt, la proposition est restée sans réponse. Concernant Belleville, la réponse a été une fin de non-recevoir.

Compte tenu de tout cela, êtes-vous, Monsieur le Maire, disposé à vous engager :

  • pour améliorer l’information en direction des riverains et commerçants que la RATP dit être de votre ressort ?
  • pour appuyer auprès de la RATP la demande de la mécanisation de l’escalier fixe de la sortie n° 1 de la station Goncourt et de l’installation d’un escalier mécanique descendant doublant l’escalator montant déjà existant entre la salle des billets et le premier palier – demande reprise par les élus écologistes du 10e dans un vœu approuvé à l’unanimité au Conseil d’arrondissement du 16 janvier 2017, et par une association du quartier (le collectif Stopmonop) dans un projet déposé sur la plate-forme du Budget participatif ?
  • pour appuyer auprès de la RATP la demande, formulée par les riverains, de la mise en place rapide d’un groupe de travail comprenant habitants, commerçants, RATP et élus du 10e et du 11e (délégations Voirie et Démocratie locale) pour pallier l’absence de concertation et chercher ensemble une solution des problèmes que les aménagements prévus pour les deux stations promettent de poser au niveau du flux piéton, de la circulation, du stationnement et du droit d’étalage ?

Nous vous remercions de votre écoute.

le Partager :

Un commentaire sur “Question de pré-conseil soumise à la plénière du 4 avril

Laisser un commentaire