L’envahissement des trottoirs par certains commerces

Une demande de rendez-vous a été faite le 15 déc. auprès de Mme Calves, direction de l’urbanisme, concernant les étalages, les terrasses, les vitrophaunies sur les devantures et les non déclarations préalables de travaux.
Toujours aucune réponse à ce jour malgré des relances auprès du cabinet du maire du 10e.

Ce thème sera à l’ordre du jour de notre prochain conseil de quartier le mardi 4 oct., à l’école élémentaire La Fayette, de 19 à 21 h.

>> Si vous avez des soucis dans votre rue avec les commerces et l’utilisation de l’espace public, contactez nous.

Des exemples d’abus ?

Exemple : le café-restaurant du 12 rue Château Landon empiète sur les 2/3 du trottoir, alors qu’il ne devrait occuper qu’1/4. Il s’étale en plus en amont et en aval. Soit 24 places assises au lieu de 8.

Autre exemple : le Cash and Carry du 11-13 rue Cail s’est approprié en permanence 3 places de stationnement pour la voiture du propriétaire + une camionnette qui sert au stockage + un transpalette + des palettes…

13428430_938867132891027_4221113635181517601_n

le Partager :

Laisser un commentaire